Qu’est-ce que le stockage cloud ?

Le stockage dans le cloud permet aux utilisateurs de stocker des données sur des serveurs distants à l'aide d'une connexion Internet.

Share facebook icon linkedin icon twitter icon email icon

Stockage dans le cloud

Objectifs d’apprentissage

Après avoir lu cet article, vous pourrez :

  • Comprendre ce que le stockage dans le cloud implique
  • Définir les quatre principaux types de stockage dans le cloud
  • Évaluer les avantages et les inconvénients du stockage des données dans le cloud

Qu'est-ce que le stockage dans le cloud ?

Le stockage dans le cloud est une méthode de stockage et d'organisation des données qui se déroule dans le cloud, un réseau de serveurs distants accessibles via une connexion Internet. Avec le stockage basé sur le cloud, les utilisateurs et les entreprises peuvent stocker, accéder et maintenir leurs données à partir de n'importe quel emplacement offrant une connexion Internet, plutôt que de confiner leurs fichiers à un seul emplacement ou appareil.

Avant que le cloud computing ne soit courant, les utilisateurs conservaient leurs données sur un disque dur personnel ou un datacenter sur site, limitant leur utilisation de ces données à un seul emplacement. Pensez-y comme choisir d'investir dans un téléphone fixe plutôt que dans un téléphone mobile. Tant que l'utilisateur est à l'intérieur de sa maison, il peut accéder au téléphone dès qu'il sonne, mais dès qu'il quitte sa propriété, le téléphone devient inaccessible. Toutefois, avec un téléphone mobile, il peut répondre à un appel depuis n'importe quel endroit.

Cela fonctionne de la même manière avec le stockage dans le cloud. Les utilisateurs n'ont plus à rester à la maison (ou à l'intérieur de leur immeuble de bureaux) pour accéder à leurs données 24h/24 et 7j/7 ; au lieu de cela, ils peuvent emporter leurs fichiers en déplacement sans trimballer du matériel coûteux et limité.

Comment fonctionne le stockage dans le cloud ?

Les fournisseurs de stockage dans le cloud permettent aux utilisateurs de louer de l'espace de stockage sur des réseaux de serveurs de données distants. Les utilisateurs paient les fournisseurs de cloud pour la possibilité d'exécuter des applications, d'héberger des services et de sauvegarder des données sur le cloud et respectent généralement les limites d'utilisation qui peuvent être étendues moyennant des frais supplémentaires, ce qui leur permet de faire évoluer leurs besoins de stockage le cas échéant.

Le stockage dans le cloud est-il sûr ?

Les fournisseurs de stockage dans le cloud doivent s'assurer que les fichiers ne sont pas compromis, perdus ou détruits dans le cloud. Puisqu'il n'y a aucun moyen de se prémunir complètement contre les pannes matérielles, les fournisseurs de cloud utilisent des méthodes de stockage redondantes, en dupliquant le matériel essentiel, les chemins de données et les alimentations pour maintenir leurs services de stockage dans le cloud toujours opérationnels.

Par exemple, supposons qu'un utilisateur souhaite sauvegarder l'intégralité de sa photothèque de son smartphone vers le cloud. Plusieurs copies de ses photos seront envoyées à plusieurs serveurs de données. Ainsi, dans le cas peu probable où leur téléphone serait irrémédiablement endommagé ou l'un des serveurs brûle spontanément, ils pourront toujours récupérer ces fichiers à partir d'un autre serveur.

Quels sont les avantages du stockage dans le cloud ?

  • Accessibilité des données : les utilisateurs peuvent accéder à leurs fichiers à partir de plusieurs emplacements et appareils et partager facilement leurs fichiers avec d'autres utilisateurs au besoin.
  • Évolutivité : la mise à niveau de l'infrastructure locale peut nécessiter du matériel coûteux et une assistance informatique supplémentaire, ce qui coûte aux entreprises un temps précieux, de l'argent et des efforts. Le stockage dans le cloud permet aux entreprises d'adapter leurs besoins de stockage sans les dépenses et l'expertise supplémentaires requises pour le faire en interne.
  • Reprise après sinistre : lorsque les données sont stockées dans un seul emplacement physique, elles sont vulnérables aux catastrophes naturelles, aux erreurs humaines et aux pannes matérielles. Le stockage en ligne dans le cloud ne rencontre pas les mêmes problèmes, car les fournisseurs de cloud empêchent la perte de données critiques à l'aide de systèmes de stockage redondants (les données sont répliquées sur des serveurs partageant un emplacement géographique) et la réplication géographique (les données sont répliquées sur plusieurs serveurs et emplacements géographiques).

Quels sont les inconvénients du stockage dans le cloud ?

  • Menaces de sécurité : le stockage en ligne dans le cloud offre une gestion des données sécurisée et efficace, mais cela ne signifie pas que les fournisseurs de cloud sont à l'abri des problèmes de confidentialité, des piratages et des failles de sécurité. Le fait de confier des données sensibles à des fournisseurs tiers peut soulever un certain nombre de préoccupations concernant la confidentialité des données, les transferts de fichiers Internet et la gestion de l'accès aux fichiers internes et externes. Certains de ces problèmes peuvent être évités avec un service de cloud privé hébergé, bien que les options de cloud privé soient souvent plus chères que les services de cloud public et hybride.
  • Gestion limitée des données : les utilisateurs qui choisissent un service de stockage cloud public ou hybride cèdent le contrôle partiel ou total de leur organisation de données à un fournisseur externe. L'infrastructure sur site héritée peut ne pas être entièrement compatible avec certains systèmes de stockage dans le cloud, et une migration complète vers le cloud est souvent un processus compliqué. Il s'agit d'un autre domaine dans lequel le stockage dans le cloud privé interne ou le stockage dans le cloud privé hébergé peut avoir plus de sens pour ceux qui souhaitent conserver un contrôle total sur la façon dont leurs données sont stockées.
  • Dépendance vis-à-vis d'un fournisseur : tout comme il peut être difficile de migrer d'une infrastructure sur site vers un service cloud, il peut être difficile de migrer d'un fournisseur cloud vers un autre. Plus une entreprise utilise longtemps un fournisseur de cloud particulier, plus elle court le risque d'être dépendant vis-à-vis de lui en raison des stipulations contractuelles, des incompatibilités entre les systèmes des fournisseurs et du manque d'outils et de services de migration de données.

Comment est géré le stockage dans le cloud ?

Le stockage dans le cloud comprend plusieurs modèles de déploiement, notamment le stockage personnel, le stockage privé, le stockage public et le stockage hybride.

Le stockage personnel permet aux utilisateurs individuels de stocker des données dans le cloud et d'y accéder à partir de plusieurs appareils compatibles avec Internet, tels qu'un téléphone mobile, une tablette ou un ordinateur portable. Il s'agit de la principale méthode utilisée par les consommateurs pour sauvegarder leurs fichiers dans le cloud. En utilisant des services de cloud computing comme Google Cloud, les utilisateurs peuvent synchroniser leurs données sur plusieurs appareils et les récupérer partout où ils ont une connexion Internet sécurisée.

Le stockage public fait référence à un fournisseur de stockage dans le cloud qui gère les données de plusieurs utilisateurs dans un cloud public. Chaque utilisateur loue un espace de stockage dans le cloud tout en évitant au fournisseur de cloud la charge et les frais de maintenance de l'infrastructure sous-jacente. Bien que les utilisateurs partagent le stockage dans le cloud (une pratique appelée « multi-entité »), ils n'ont pas accès aux données les uns des autres, de la même manière que différents résidents peuvent partager un immeuble sans être autorisés à entrer dans les appartements des uns et des autres.

Le stockage privé est un service de stockage dans le cloud qui est organisé de manière privée pour une seule entreprise. Une solution de stockage privé standard peut être gérée dans un datacenter sur site (cloud privé interne) ou à distance par un fournisseur tiers (cloud privé hébergé). Parce qu'il n'est accessible qu'à une seule entreprise, le stockage privé offre un niveau de sécurité plus élevé que le stockage public. Cependant, les entreprises qui choisissent de déployer des clouds privés internes peuvent trouver qu'ils sont une option moins fiable, car elles peuvent subir des pertes de données importantes si leurs installations sur site sont compromises.

Le stockage hybride fait référence à une combinaison de stockage public et privé. Les entreprises qui ne peuvent pas se permettre des options de stockage privé coûteuses peuvent choisir d'héberger certaines de leurs données dans un cloud privé tout en profitant de la flexibilité et des coûts abordables d'un cloud public.

Comment les fichiers sont-ils stockés dans le cloud ?

Les services cloud sont compatibles avec trois principaux types de stockage de données : le stockage de fichiers, le stockage par blocs et le stockage d'objets.

Le stockage de fichiers est un système hiérarchique d'organisation des données qui niche des dossiers de données dans des répertoires et sous-répertoires. À l'intérieur de chaque dossier, les fichiers sont étiquetés avec des métadonnées* pour une identification et une récupération faciles, bien que ce processus devienne beaucoup plus compliqué lorsqu'il est appliqué à une grande quantité de données. Bien que le stockage de fichiers soit l'une des solutions de stockage cloud les plus abordables, il n'évolue pas facilement.

Lorsque l'on compare les avantages et les inconvénients de divers systèmes de stockage, il peut être utile de considérer chaque système comme un moyen d'organiser les vêtements. Le stockage de fichiers, c'est comme mettre des vêtements dans des tiroirs séparés et étiquetés. Un tiroir pourrait être pour les chemises, avec des sections plus petites réparties dans le tiroir pour les chemises habillées, les t-shirts et les débardeurs. Il s'agit d'un système simple et facile à suivre, mais qui peut devenir compliqué s'il est utilisé pour organiser des centaines d'articles de vêtements individuels.

Le stockage par blocs organise les données en volumes de stockage appelés « blocs ». Chaque bloc est composé de fichiers qui ont été organisés en blocs de données de même taille et étiquetés avec un identifiant unique. Le système d'exploitation de contrôle traite chacun de ces volumes comme un disque dur séparé et leur permet d'être stockés dans l'environnement le plus pratique. Bien que le stockage par blocs facilite l'organisation et la récupération des données que le stockage par fichiers, en particulier pour les entreprises avec d'énormes quantités de données, il fait face à des contraintes de métadonnées et est souvent un choix moins rentable.

Le stockage par bloc, c'est comme échanger une commode contre des bacs en plastique. Chaque bac contient la même quantité de vêtements et peut être étiquetée avec le type de vêtements qu'il contient : chemises, chaussettes, pantalons, etc. Au lieu d'essayer de trouver de la place pour une grande commode (ou de construire une pièce séparée pour contenir plusieurs commodes), les bacs peuvent être placés où bon leur semble pour un accès et une récupération faciles.

Le stockage par objets fait référence à la création d'unités distinctes appelées « objets », chacune contenant des données non structurées, des métadonnées et un ID unique. Étant donné que les objets sont stockés dans un espace d'adressage linéaire (plutôt qu'un répertoire de fichiers) et permettent une personnalisation des métadonnées plus complexe, le stockage par objets rend la récupération des données encore plus facile que le stockage par fichiers et par blocs. Il combine également certains des avantages du stockage par fichiers et par blocs, car il est à la fois économique (les utilisateurs ne paient que pour l'espace de stockage dont ils ont besoin) et évolutif (les utilisateurs peuvent utiliser des systèmes de stockage par objets pour gérer d'énormes quantités de données).

Le stockage par objets, c'est comme créer des conteneurs compacts et personnalisés pour chaque type de vêtements et étiqueter chaque conteneur avec un Sharpie. Un conteneur pourrait être pour les chemises bleues, un autre pour les shorts de VTT roses, un troisième pour les chaussettes imprimées animal. Bien que les récipients ne puissent pas être modifiés, ils peuvent être plus facilement stockés et identifiés que les bacs ou les commodes.

*Les métadonnées aident à organiser les fichiers en attribuant des descripteurs aux données, tels que les titres, les balises, les catégories, les modifications antérieures et les autorisations. Plus les métadonnées sont détaillées, plus il est facile de rechercher et de récupérer un fichier dans un système de stockage de données.

Comment Cloudflare prend-il en charge le stockage dans le cloud ?

Cloudflare agit en tant que tiers indépendant dans tout déploiement de stockage dans le cloud, en utilisant un réseau mondial Anycast pour accélérer le trafic, améliorer la sécurité et renforcer les performances des entreprises utilisant des solutions de stockage dans le cloud. Cloudflare aide également à minimiser la dépendance vis-à-vis des fournisseurs en prenant en charge l'implémentation du multicloudet en réduisant le nombre de changements opérationnels qui doivent être effectués au niveau du réseau.