Qu’est-ce qu’un Cloud privé ? | Cloud privé vs. Cloud public

Un cloud privé est un cloud auquel seule une organisation peut accéder. Les clouds privés offrent les avantages du cloud computing sans les risques de sécurité perçus d'un cloud public.

Share facebook icon linkedin icon twitter icon email icon

cloud privé

Objectifs d’apprentissage

Après avoir lu cet article, vous pourrez :

  • Découvrez la différence entre un cloud privé et un cloud public
  • Déterminer pourquoi une entreprise choisirait d'utiliser un cloud privé
  • Faites la différence entre les clouds privés hébergés et les clouds privés internes

Qu'est-ce qu'un cloud privé ?

Un cloud privé est un service en cloud qui est exclusivement offert à une organisation. En utilisant un cloud privé, une organisation peut profiter des avantages du cloud computing* sans partager les ressources avec d'autres organisations.

Private Cloud - Internal vs Hosted

Un cloud privé peut soit se situer au sein d'une organisation, soit être géré à distance par un tiers et accessible sur Internet (mais contrairement à un cloud public, il n'est partagé avec personne).

*L'informatique en cloud est la pratique consistant à héberger des services informatiques dans des serveurs distants accessibles via l'internet.

Cloud privé vs. cloud public

Pensez au cloud computing public comme à une buanderie. En général, une buanderie dispose de suffisamment de machines pour que chacun puisse faire la lessive dont il a besoin, même si elle est partagée par plusieurs inconnus.

Un cloud privé est comme une buanderie qui n'appartient qu'à une seule personne, et seule cette personne y a accès. De cette façon, le propriétaire peut faire tourner autant de brassées de linge qu'il le souhaite et s'assurer que personne d'autre n'a accès à sa buanderie.

Les clouds privés et les clouds publics utilisent tous deux des technologies de cloud computing comme la virtualisation et partagent des caractéristiques telles que l'évolutivité et un large accès. La principale différence entre eux est qu'un cloud public est accessible à plusieurs clients du fournisseur de cloud, tandis qu'un cloud privé n'est accessible qu'à une seule organisation.

Est-il préférable d'utiliser un cloud public ou un cloud privé ?

Certaines entreprises peuvent préférer utiliser un cloud privé, surtout si elles ont des normes de sécurité extrêmement élevées. L'utilisation d'un cloud privé élimine les locations multiples entre entreprises (il y aura toujours des locations multiples parmi les équipes internes) et donne à une entreprise plus de contrôle sur les mesures de sécurité du cloud qui sont mises en place.

Cependant, le déploiement d'un cloud privé peut coûter plus cher, surtout si l'entreprise gère elle-même le cloud privé. Souvent, les organisations qui utilisent des clouds privés finissent par déployer un cloud hybride, intégrant certains services de cloud public par souci d'efficacité.

Qu'est-ce qu'un cloud privé hébergé ?

Supposons qu'une grande entreprise de Chicago, dans l'Illinois, veuille exploiter un cloud privé. Elle peut soit mettre en place un cloud privé interne dans son immeuble de bureaux de Chicago, soit laisser un fournisseur de clouds tiers héberger son cloud privé. Ce tiers peut se trouver dans un autre quartier de Chicago, dans une autre ville de l'Illinois, voire dans un autre État.

Un cloud privé hébergé est hors site plutôt que sur site, ce qui signifie que les serveurs du cloud ne sont pas physiquement situés dans les locaux de l'organisation qui les utilise. Au lieu de cela, une tierce partie gère et héberge le cloud à distance.

Qu'est-ce qu'un cloud privé interne ?

Comme décrit ci-dessus, un cloud privé interne est hébergé dans les propres locaux d'une organisation, et est géré en interne par celle-ci. Contrairement à un cloud privé hébergé, l'organisation gère et exploite elle-même le cloud privé interne. En général, cela signifie qu'elle achète les serveurs, les maintient en état de marche et administre les logiciels qui y sont installés.

Quelle est la différence entre un cloud privé interne et un datacenter local traditionnel ?

Un cloud privé interne est hébergé dans les locaux d'une entreprise, est géré par cette entreprise et n'est accessible qu'à cette entreprise. À certains égards, un nuage privé interne est donc similaire à un datacenter traditionnel.

Cependant, un cloud privé interne est architecturé avec la technologie des clouds ; les serveurs de cloud privé feront fonctionner des machines virtuelles pour maximiser l'utilisation du matériel. Par conséquent, les clouds privés sont généralement plus efficaces, plus puissants et plus évolutifs. Si l'on peut comparer un cloud privé à une buanderie, un datacenter traditionnel est comme un seul lave-linge et un seul sèche-linge à domicile.

En plus de la virtualisation, les clouds privés internes ont ces qualités que les datacenters traditionnels n'ont pas.

  • Évolutivité : les clouds privés internes sont facilement évolutifs, ce qui signifie qu'ils fournissent davantage de services sans qu'une équipe des TI ait à les configurer.
  • Libre service : les utilisateurs peuvent accéder au cloud privé sans assistance du TI.
  • Accès étendu : toutes les équipes d'une organisation peuvent accéder aux ressources en cloud dont elles ont besoin.
  • Mesurable : T peut mesurer la quantité de stockage et de bande passante utilisée, ainsi que le nombre de comptes utilisateurs actifs, et allouer les ressources du cloud en conséquence.

Quel rapport y a-t-il entre les clouds privés et les clouds hybrides ? Qu'en est-il des clouds multiples ?

Les clouds hybrides combinent les clouds privés et les clouds publics. Un cloud hybride peut également inclure des infrastructures classiques locales (non cloud).

Le terme " multi-cloud " fait référence à une combinaison de plusieurs clouds publics. Un déploiement multi-cloud peut également être hybride s'il inclut un nuage privé, mais il n'en inclut pas nécessairement un. (En savoir plus sur le multi-cloud.)

Quelle aide Cloudflare apporte-t-elle aux entreprises ayant des clouds privés ?

La gamme de produits Cloudflare se place devant toute infrastructure en cloud, y compris les clouds privés. Cloudflare accélère et protège le trafic réseau vers et depuis les clouds privés. Cloudflare fournit également un plan de contrôle unique pour les services essentiels ; les entreprises peuvent gérer les paramètres de performance, le DNS, le SSL et d'autres offres Cloudflare à partir d'un seul tableau de bord, peu importe qu'il s'agisse d'un cloud hybride ou d'un déploiement multicloud.

Pour en savoir plus sur le cloud computing, lire En quoi consiste le cloud ?