Axios

Alors que la dépendance à l'égard de la presse écrite continue de diminuer, de plus en plus nombreux sont désormais ceux qui suivent les actualités sur les sites web d'information et les plateformes de médias sociaux. Les lecteurs recherchent la facilité, la concision et la valeur provenant d'une source fiable. Axios excelle dans chacun de ces domaines.

Lancé par Jim VandeHei, Roy Schwartz et Mike Allen en 2017, Axios est un site web d'information américain qui produit de courts articles très percutants, conçus pour attirer l'attention et éduquer rapidement. La stratégie fonctionne : le site a reçu plus de 19 millions de visites en janvier 2020, tandis que plus d'un demi-million d'abonnés reçoivent des bulletins d'information sur des sujets tels que la politique, le sport, les affaires, la technologie et le monde.

« Notre mission est de rendre les gens plus intelligents et de leur permettre d'accéder plus rapidement aux sujets qui comptent », déclare Jess Szmajda, Chief Technology Officer chez Axios. « Nous relions les personnes à ce qui compte dans le monde, en utilisant leur temps de la manière la plus efficace et la plus digne possible. »

Le défi

Même si Axios cherche à se différencier et à se constituer une forte audience, le site est toujours confronté aux mêmes vulnérabilités de sécurité qui affectent ses concurrents dans l'industrie de l'information en ligne. Des organisations médiatiques très en vue ont été visées par des attaques DDoS conçues pour submerger leurs réseaux et compromettre des information sensibles. Pour Axios, le lancement d'une défense proactive contre les agresseurs potentiels est une préoccupation majeure.

« La forte consommation d'information et l'augmentation de trafic pour les dernières nouvelles signifient que les entreprises de médias sont constamment en danger ou subissent des attaques DDoS », explique Jess Szmajda.

Elles ne sont pas les seules. Selon les 101 organisations interrogées dans le cadre de l'enquête américaine de 2019 sur l'état des signaux web et des attaques DDoS, plus de 80 % des personnes interrogées ont été confrontées à une attaque DDoS au cours des deux dernières années, et plus de 50 % ont été ciblées à plusieurs reprises.

Axios a besoin de protocoles de sécurité à toute épreuve qui peuvent offrir une protection hors pair contre les attaques DDoS. Le site a également besoin de solutions de performance exceptionnelles qui lui permettent d'atteindre son audience mondiale et de gérer les pics de trafic importants associés aux cycles de dernière nouvelles. Cloudflare a fourni les deux.

Des solutions de sécurité et de performance intégrées aident Axios à renforcer sa fiabilité

Soucieux de ne pas risquer une attaque DDoS massive qui ralentirait son site, Axios s'est tourné vers Cloudflare pour l'aider à avancer. La protection DDoS avancée de Cloudflare défend Axios contre les attaques DDoS volumétriques en bloquant automatiquement le trafic malveillant et en diffusant le contenu à partir du réseau mondial de Cloudflare, qui s'étend sur 200 villes dans plus de 90 pays. Ainsi, les lecteurs ne subissent jamais de panne ou de ralentissement important du site.

Ce niveau de sécurité apporte de la sérénité à Axios, tout en l'aidant à respecter l'un de ses principes fondamentaux : développer et conserver la confiance des lecteurs.

« Il est essentiel pour la réputation de notre marque que notre audience puisse accéder à notre contenu à tout moment », déclare Jess Szmajda. « Nous devons impérativement choisir un partenaire sur lequel nous pouvons compter pour veiller à ce que les bonnes personnes puissent lire nos articles et à ce que les mauvaises personnes ne puissent pas bloquer notre site. »

Avec la solution de sécurité de Cloudflare en place, Axios n'a jamais subi les effets d'une attaque DDoS ciblée.

Le réseau Cloudflare protège non seulement Axios contre les menaces entrantes, mais fournit également son contenu aux lecteurs aussi rapidement que possible. En diffusant un contenu plus proche des utilisateurs finaux, Axios peut étendre sa portée dans le monde entier, qu'un lecteur suive les événements politiques à Copenhague ou qu'il consulte la couverture sportive à Philadelphie.

« Les gens dépendent d'Axios pour faire leur travail en temps réel. Fournir une expérience utilisateur rapide et efficace était par conséquent notre premier objectif lors de notre examen des différents services », ajoute Jess Szmajda.

Cloudflare agit également comme une couche d'abstraction entre Axios et son fournisseur cloud, ce qui l'aide à contourner la dépendance vis-à-vis d'un fournisseur et leur garantit la liberté de choisir les meilleures solutions pour leurs besoins.

Axios étend ses capacités de périphérie avec Cloudflare Workers

Après avoir mis en place une défense solide contre les attaques DDoS et amélioré les performances de son site, Axios s'est intéressé à Cloudflare Workers, une plateforme serverless qui permet aux utilisateurs de créer et de déployer des applications personnalisées en périphérie du réseau via un simple JavaScript.

Les ingénieurs d'Axios utilisent Cloudflare Workers pour fournir la fonctionnalité ESI (Edge-Side-Includes) qui leur permet de mettre en cache le contenu statique tout en remplissant les éléments dynamiques des pages. Ainsi, Axios peut tout mettre en cache et économiser les accès à son serveur d'origine.

« Grâce à la disponibilité de certaines bibliothèques et de certains exemples tout prêts de Cloudflare, nos ingénieurs peuvent produire des démonstrations de faisabilité très performantes dans un délai relativement court », explique Jess Szmajda. « Maintenant, nous pouvons élaborer des fonctions qui sont plus compréhensibles et plus gérables dans le temps. »

Axios
Résultats essentiels
  • Cloudflare aide Axios avec les services de protection CDN et DDoS

  • Cloudflare Workers permet à Axios d'améliorer considérablement son taux d'accès au cache

Il est essentiel pour la réputation de notre marque que notre audience puisse accéder à notre contenu à tout moment. Nous devons impérativement choisir un partenaire sur lequel nous pouvons compter pour veiller à ce que les bonnes personnes puissent lire nos articles et à ce que les mauvaises personnes ne puissent pas bloquer notre site.

Jess Szmajda
Chief Technology Officer