Activer la protection anti DDoS

CF-Rackspace Logo

Cloudflare protège vos sites et applications Web contre les attaques DDoS, même les plus volumineuses. Aujourd'hui, les attaques de sites Web ont considérablement évolué pour inclure à la fois les attaques distribuées (DDoS) et, plus récemment, les attaques par réflecteur distribué (DRDoS) qui ne peuvent être traitées par des solutions traditionnelles in-situ.

En exploitant le vaste réseau de Cloudflare, notre [protection DDoS avancée] (https://www.cloudflare.com/fr-fr/ddos/) (fournie en tant que service à la périphérie du réseau) détecte et atténue les attaques DDoS du réseau (couches OSI 3, 4) et des applications (couche 7), sans interruption de service sur votre site Web. Contactez-nous pour en savoir plus sur la façon dont Cloudflare peut protéger votre site hébergé sur Rackspace.

En savoir plus

Nous prenons votre confidentialité très au sérieux.

success logo

Merci

Un agent Cloudflare vous contactera très prochainement.

D'autres raisons d'intégrer Cloudflare via Rackspace

Améliorez la vitesse et les performances de votre site Web hébergé sur Rackspace grâce au CDN de nouvelle génération de Cloudflare. Servez des fichiers plus proches de vos visiteurs tout en diffusant du contenu dynamique à partir de votre serveur Web.

Le WAF de Cloudflare est conçu pour protéger votre site Web hébergé sur Rackspace contre les attaques malveillantes, telles que l'injection SQL, les scripts intersites et le spam de commentaires. Apprenez comment personnaliser le WAF et étendre davantage votre protection.

La protection DDoS de Cloudflare protège votre site Web ou application Web hébergé sur Rackspace :

Attaques des couches OSI 3, 4 et 7

Attaques par amplification DNS

Attaques SMURF

Attaques ACK

« Je pense que Cloudflare est la meilleure chose qui soit arrivée au Web dernièrement. »
Chris Holland
Directeur de la technologie chez Luxury Link

FAQ

Est-ce que Cloudflare facture pour l'utilisation de la bande passante pendant une attaque DDoS ?

Non, Cloudflare ne vous facturera jamais l'utilisation de la bande passante. Nous croyons que si votre site devient soudainement populaire ou subit une attaque, vous ne devriez pas avoir à craindre votre facture pour la bande passante.

Quelles sont les plus grandes attaques DDoS que Cloudflare a atténuées ?

Les attaques DDoS sont mesurées de deux façons : Le nombre de paquets malveillants par seconde (pps) et les bits de bande passante d'attaque par seconde (bps). Début mars 2016, Cloudflare a atténué les attaques qui dépassaient 400 Gbps et 180 Mpps ; vous pouvez lire sur ces attaques dans notre blog «400 Gbps : Week-end d’hiver ponctué d’attaques DDoS colossales. »

Que sont les attaques DDoS des couches 3 et 4 ?

Les couches 3 et 4 du modèle OSI sont considérées comme les couches transport et réseau du système de communication. Les attaques DDoS dirigées contre les couches 3 et 4 inondent l'interface réseau de trafic, saturant ses ressources et lui refusant la possibilité de répondre aux visiteurs légitimes des sites Web. Avec Cloudflare activé, le trafic d'attaque qui autrement affecterait directement votre infrastructure de serveur est intelligemment acheminé vers le réseau mondial de centres de données Anycast de Cloudflare. Une fois que ce trafic a été redirigé, votre site Web tire parti de la capacité du réseau et de l'infrastructure serveur de Cloudflare pour absorber les attaques de trafic aux confins de notre réseau. Votre site Web, avec la protection de Cloudflare, est à l'abri de toutes les attaques de trafic des couches 3 et 4.

Que sont les attaques DDoS de la couche 7 ?

Les attaques DDoS de couche 7, également appelées attaques de la couche Application, se concentrent sur les caractéristiques spécifiques des applications Web qui créent des goulots d'étranglement. Dans le cas d'attaques de la couche Application, l'amplification est basée sur le CPU, la mémoire ou les ressources, et non sur le réseau (couche 3 ou 4). Cloudflare offre une protection contre les attaques de la couche 7 et peut réduire le trafic des attaques HTTP de plus de 90 %. Les 10 % de trafic HTTP qui arrivent à passer à travers les protections traditionnelles ont encore le potentiel d'être écrasants ; dans ce scénario, Cloudflare offre une configuration de sécurité appelée mode « I'm Under Attack » (IUAM). Dans IUAM, une page interstitielle est présentée aux visiteurs de votre site pendant 5 secondes pendant que des contrôles automatisés s'effectuent pour s'assurer que le trafic est légitime.

En quoi la solution DDoS de Cloudflare est-elle différente d'une solution DDoS en interne basée sur le matériel ?

Les attaques DDoS des couches 3 et 4 sont quasiment impossibles à atténuer avec des solutions matérielles in situ. Si le débit d’une attaque dépasse ce qu’un lien réseau est capable de supporter, aucune ressource supplémentaire ne peut être appliquée pour rediriger le trafic de l’attaque et sécuriser le trafic légitime. Par exemple, si un routeur avec un port de 5 Gbps est assailli par 6 Gbps de trafic d'attaque, le port sera saturé de requêtes et deviendra inutilisable. Alternativement, le réseau mondial Anycast de Cloudflare reconnaît et distribue intelligemment le trafic d'attaque des couches 3 et 4 sur le réseau, permettant au trafic légitime d'accéder à votre site protégé par Cloudflare.