Nodecraft choisit les fournisseurs de cloud pour réaliser des économies importantes grâce à la Bandwidth Alliance

Pour le cofondateur de Nodecraft, cette décision s'est imposée comme une évidence

Autrefois, si vous vouliez jouer à un jeu en ligne, vous deviez vous plier aux caprices du gestionnaire du serveur, qu'il s'agisse du choix des niveaux, de la durée de jeu ou même des règles. Aujourd'hui, grâce à Nodecraft, n'importe qui peut jouer sur son propre terrain sans avoir besoin d'un service informatique.

Nodecraft permet aux utilisateurs de configurer facilement leurs propres serveurs de jeu, avec une prise en charge de grands titres tels que Minecraft, ARK: Survival Evolved, et Counter-Strike. Depuis les parents qui veulent mettre en place un serveur Minecraft pour leurs enfants, aux « clans » qui pratiquent leur tactique ensemble, avec Nodecraft l'utilisateur peut facilement créer l'expérience de jeu qu'il recherche.

L'un des meilleurs atouts de Nodecraft est sa flexibilité : vous pouvez jouer à Minecraft sur votre serveur un jour, changer de serveur pour lancer ARK le lendemain, puis revenir au jeu original, avec tous ses paramètres et ses données intacts. Les joueurs apprécient beaucoup ce genre de service, mais ne savent pas forcément que cela nécessite un espace de stockage considérable et, surtout, beaucoup de bande passante.

Il y a encore peu de temps, Nodecraft stockait les serveurs de ses clients sur l'AWS S3 d'Amazon. Cette solution fonctionnait, mais la société a connu pendant plus d'un an des difficultés récurrentes en raison de sa popularité croissante qui se traduisait par une augmentation inquiétante des coûts de stockage sur les serveurs. AWS facturait à Nodecraft non seulement l'espace de stockage qu'elle utilisait, mais aussi des coûts de « trafic sortant », facturés pour le transfert de ces données stockées aux clients.

Comme le dit James Ross, cofondateur et directeur technique de Nodecraft, « le stockage ne coûte généralement pas cher, c'est sur la bande passante que les fournisseurs se rattrapent. »

C'est là qu'entre en jeu la Bandwidth Alliance.

bandwidthalliance logo

Lancée à l'automne 2018, la Bandwidth Alliance est une initiative de Cloudflare et de plus d'une douzaine de partenaires de renom dont l'objectif est de rendre Internet plus équitable et les données plus facilement transférables. En résumé, les membres de la Bandwidth Alliance ont accepté de renoncer aux frais liés au trafic sortant pour les transferts entre d'autres réseaux partenaires (soit dans leur intégralité, soit avec une forte réduction.)

Nodecraft a alors choisi Backblaze, un membre fondateur de la Bandwidth Alliance, qui propose un service de stockage concurrent (appelé B2) à un coût moindre. Non seulement les frais de stockage de Backblaze sont inférieurs à ceux d'AWS, mais grâce à la Bandwidth Alliance, Nodecraft a pu éliminer complètement ses frais de trafic sortant, ce qui représente d'énormes économies à long terme.

Comment cela fonctionne-t-il ? Nodecraft stocke ses données dans la solution de stockage B2 de Backblaze et transmet ce contenu aux clients via le réseau de Cloudflare, qui compte plus de %DataCenterCount% points de présence dans le monde. Backblaze et Cloudflare étant toutes deux membres de la Bandwidth Alliance, le transfert de données entre les deux fournisseurs se fait gratuitement. Et Nodecraft bénéficie de ces économies.

Outre les avantages de la Bandwidth Alliance, Nodecraft utilise le réseau de Cloudflare de bien d'autres façons : Ross dit que la société l'utilise « pour à peu près tout », de la protection DDoS aux gains de performance d'Argo Smart Routing.

Pour en savoir plus sur la Bandwidth Alliance et ses partenaires (dont font partie IBM Cloud, Microsoft Azure et DigitalOcean), consultez notre article.

Nodecraft choisit les fournisseurs de cloud pour réaliser des économies importantes grâce à la Bandwidth Alliance
Études de cas associées
Key Results

Nodecraft a réduit ses coûts de transfert de données grâce à la Bandwidth Alliance

« Nous voulions changer de fournisseur de stockage, et il nous est apparu évident de recourir à un service faisant partie de la Bandwidth Alliance. Ce choix est tout à fait logique pour quiconque à la recherche d'un service cloud, en particulier un service générant un trafic important. »

James Ross
Cofondateur de Nodecraft/Directeur de la technologie