Qu'est-ce que la plate-forme-as-a-Service (PaaS) ?

Les fournisseurs de "Platform-as-a-Service" (PaaS) fournissent une plate-forme en cloud pour la création et l'exécution d'applications.

Objectifs d’apprentissage

Cet article s'articule autour des points suivants :

  • Définir le SaaS
  • Examinez les avantages et les inconvénients du PaaS
  • Comparez le PaaS à l'informatique sans serveur

Contenu associé


Vous souhaitez continuer à enrichir vos connaissances ?

Abonnez-vous à theNET, le récapitulatif mensuel de Cloudflare des idées les plus populaires concernant Internet !

Consultez la politique de confidentialité de Cloudflare pour en savoir plus sur la manière dont nous collectons et traitons vos données personnelles.

Copier le lien de l'article

Qu'est-ce que la plate-forme-as-a-Service (PaaS) ?

Dans le modèle Platform-as-a-Service (PaaS), les développeurs louent essentiellement tout ce dont ils ont besoin pour construire une application, en s'appuyant sur un fournisseur de cloud pour les outils de développement, l'infrastructure et les systèmes d'exploitation. C'est l'un des trois modèles de service de l'informatique en cloud. Le PaaS simplifie considérablement le développement d'applications web ; du point de vue du développeur, toute la gestion du backend se fait en arrière-plan. Bien que le PaaS présente certaines similitudes avec l'informatique sans serveur, il existe de nombreuses différences essentielles entre eux.

Quels sont les trois modèles de services du cloud computing ?

Modèles de services SaaS, PaaS et IaaS

Les trois modèles de cloud computing sont le PaaS, le SaaS (Software-as-a-Service) et l'IaaS (Infrastructure-as-a-Service). IaaS fait référence à l'infrastructure de l'informatique en cloud – serveurs, stockage, etc. – gérée par un fournisseur de cloud, tandis que le SaaS fait référence aux applications complètes qui sont hébergées dans le cloud et maintenues par le fournisseur de SaaS. Si un client SaaS est comme quelqu'un qui loue une maison, alors un client PaaS est comme quelqu'un qui loue tout l'équipement lourd et les outils électriques nécessaires pour construire rapidement une maison, si les outils et l'équipement étaient continuellement entretenus et réparés par leur propriétaire.

En quoi le PaaS est il comparable aux environnements de développement hébergés en interne ?

Le PaaS est accessible via n'importe quelle connexion Internet, ce qui permet de créer une application complète dans un navigateur web. L'environnement de développement n'étant pas hébergé localement, les développeurs peuvent travailler sur l'application depuis n'importe quel endroit du monde. Cela permet à des équipes réparties sur plusieurs sites géographiques de collaborer. Cela signifie également que les développeurs ont moins de contrôle sur l'environnement de développement, bien que cela se traduise par des frais généraux beaucoup moins importants.

Que comprend le PaaS ?

Les principales offres des fournisseurs de PaaS sont les suivantes :

  • Outils de développement
  • Intergiciels
  • Systèmes d'exploitation
  • Gestion des bases de données
  • Infrastructure

Les différents fournisseurs peuvent également proposer d'autres services, mais ceux-ci sont les principaux services du PaaS.

Outils de développement

Les fournisseurs de PaaS proposent une variété d'outils nécessaires au développement de logiciels, notamment un éditeur de code source, un débogueur, un compilateur et d'autres outils essentiels. Ces outils peuvent être proposés ensemble comme un cadre. Les outils spécifiques proposés dépendront du fournisseur, mais les offres PaaS doivent inclure tout ce dont un développeur a besoin pour créer son application.

Intergiciels

Les plates-formes offertes en tant que service comprennent généralement des intergiciels, de sorte que les développeurs n'ont pas à les créer eux-mêmes. Un intergiciel est un logiciel qui se situe entre les applications destinées à l'utilisateur et le système d'exploitation de la machine ; par exemple, un intergiciel est ce qui permet à un logiciel d'accéder aux données saisies au clavier et à la souris. Un intergiciel est nécessaire pour exécuter une application, mais les utilisateurs finaux n'interagissent pas avec lui.

Systèmes d'exploitation

Un fournisseur de PaaS fournira et maintiendra le système d'exploitation sur lequel les développeurs travaillent et sur lequel l'application fonctionne.

Bases de données

Les fournisseurs de PaaS administrent et maintiennent des bases de données. Ils fournissent généralement aussi aux développeurs un système de gestion de base de données.

Infrastructure

PaaS est la couche qui précède IaaS dans le modèle de service de cloud computing, et tout ce qui est inclus dans IaaS est également inclus dans PaaS. Un fournisseur de PaaS gère les serveurs, le stockage et les datacenters physiques, ou les achète à un fournisseur de IaaS.

SaaS, PaaS, IaaS et le cloud en tant que pyramide

Pourquoi les développeurs utilisent-ils le PaaS ?

Une mise sur le marché plus rapide

PaaS est utilisé pour créer des applications plus rapidement que ce qui serait possible si les développeurs devaient se soucier de la création, de la configuration et de l'approvisionnement de leurs propres plates-formes et infrastructures backend. Avec le PaaS, il leur suffit d'écrire le code et de tester l'application, et le fournisseur se charge du reste.

Un seul environnement du début à la fin

PaaS permet aux développeurs de construire, tester, déboguer, déployer, héberger et mettre à jour leurs applications dans le même environnement. Cela permet aux développeurs de s'assurer qu'une application web fonctionnera correctement telle qu'elle est hébergée avant sa sortie, et cela simplifie le cycle de vie du développement des applications.

Prix

Dans de nombreux cas, le PaaS est plus économique que l'IaaS. Les coûts indirects sont réduits car les clients du PaaS n'ont pas besoin de gérer et de fournir des machines virtuelles. En outre, certains fournisseurs ont une structure de tarification par répartition, dans laquelle le vendeur ne facture que les ressources informatiques utilisées par l'application, ce qui permet généralement aux clients de réaliser des économies. Toutefois, chaque fournisseur a une structure tarifaire légèrement différente, et certains fournisseurs de plateformes facturent un montant fixe par mois.

Faciliter l'octroi de licences

Les fournisseurs de PaaS s'occupent de toutes les licences pour les systèmes d'exploitation, les outils de développement et tout ce qui est inclus dans leur plate-forme.

Quels sont les inconvénients potentiels de l'utilisation du PaaS ?

Verrouillage propriétaire

Il peut devenir difficile de changer de fournisseur de PaaS, car l'application est construite au moyen des outils du fournisseur et spécifiquement pour sa plateforme. Chaque fournisseur peut avoir des exigences différentes en matière d'architecture. Les différents fournisseurs peuvent ne pas prendre en charge les mêmes langages, bibliothèques, API, architecture ou système d'exploitation utilisés pour construire et exécuter l'application. Pour changer de fournisseur, les développeurs peuvent avoir besoin de reconstruire ou de modifier sensiblement leur application.

Dépendance vis-à-vis des fournisseurs

Les efforts et les ressources nécessaires pour changer de fournisseur de PaaS peuvent rendre les entreprises plus dépendantes de leur fournisseur actuel. Un petit changement dans les processus internes ou l'infrastructure du fournisseur pourrait avoir un impact énorme sur les performances d'une application conçue pour fonctionner efficacement sur l'ancienne configuration. En outre, si le fournisseur change son modèle de tarification, une application peut soudainement devenir plus coûteuse à exploiter.

Défis en matière de sécurité et de conformité

Dans une architecture PaaS, le fournisseur externe stocke la plupart ou la totalité des données d'une application, tout en hébergeant son code. Dans certains cas, le fournisseur peut même stocker les bases de données par l'intermédiaire d'une autre tierce partie, un fournisseur IaaS. Bien que la plupart des fournisseurs de PaaS soient de grandes entreprises disposant d'une sécurité solide, il est difficile d'évaluer et de tester pleinement les mesures de sécurité protégeant l'application et ses données. En outre, pour les entreprises qui doivent se conformer à des réglementations strictes en matière de sécurité des données, la vérification de la conformité d'autres fournisseurs externes ajoutera encore plus d'obstacles à la mise sur le marché.

En quoi le Platform-as-a-Service est-il différent de l'informatique sans serveur ?

Le PaaS et l'informatique sans serveur sont similaires dans la mesure où, dans les deux cas, tout ce dont un développeur doit se soucier est d'écrire et de charger du code, et le fournisseur s'occupe de tous les processus backend. Cependant, les deux modèles diffèrent considérablement en termes d'évolutivité. Les applications construites à l'aide de l'informatique sans serveur, ou FaaS, évolueront automatiquement, tandis que les applications PaaS ne le feront pas, à moins d'être programmées à cet effet. Les temps de mise en service varient également beaucoup ; les applications sans serveur peuvent être opérationnelles presque instantanément, mais les applications PaaS sont plus proches des applications traditionnelles et doivent fonctionner la plupart du temps ou tout le temps afin d'être immédiatement disponibles pour les utilisateurs.

Une autre différence est que les fournisseurs sans serveur ne fournissent pas d'outils ou de cadres de développement, comme le font les fournisseurs de PaaS. Enfin, la tarification départage les deux modèles. La facturation PaaS n'est pas aussi précise que dans l'informatique sans serveur, dans laquelle les frais sont décomposés en nombre de secondes ou de fractions de seconde pour chaque instance d'exécution d'une fonction.