DNS dynamique

Le DNS dynamique permet de garantir que les requêtes DNS fonctionnent même si le service Web recherché a récemment changé d’adresses IP.

Share facebook icon linkedin icon twitter icon email icon

DNS dynamique

Objectifs d’apprentissage

Après avoir lu cet article, vous pourrez :

  • Définir le DNS dynamique
  • Comprendre l’utilité du DNS dynamique

Qu’est ce que le DNS dynamique (DDNS) ?

De nombreuses propriétés Web, telles que les API ou les sites Web, s’exécutent sur des connexions Internet dont les adresses IP changent fréquemment ; cela pose un problème si les opérateurs de ces propriétés souhaitent donner à une ressource hébergée un nom de domaine spécifique qui doit ensuite stocker une adresse IP dans les enregistrements DNS (Domain Name System). Le DNS dynamique (DDNS) est un service qui met à jour le DNS avec la bonne adresse IP de la propriété Web, même si cette adresse est constamment mise à jour.


Par exemple, si un administrateur web exploite un petit site Web avec le nom de domaine www.exemple.com et l’adresse IP 1.2.3.4.5.6, à chaque fois qu’un autre utilisateur entre www.exemple.com dans son navigateur, le DNS le dirige vers le serveur sur 1.2.3.4.5.6. Si le FAI de l’administrateur remplace de façon dynamique l’IP par 1.2.3.4.5.7, un service DNS dynamique peut automatiquement mettre à jour les enregistrements DNS de l’administrateur pour que les utilisateurs qui consultent www.exemple.com soient dirigés vers la bonne adresse IP.

Pourquoi certaines adresses IP changent-elles ?

Au début d’Internet, les adresses IP changeaient rarement et la gestion des domaines étaient beaucoup plus simple. Mais la croissance rapide du réseau et du nombre d’ordinateurs domestiques ayant un accès Internet a créé une pénurie d’adresses IP. Cela a conduit au DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol) qui permet aux FAI d’attribuer de façon dynamique des adresses IP à leurs utilisateurs. Les FAI disposent généralement d’une réserve partagée d’adresses IP et les attribuent ou les « louent » aux utilisateurs selon les besoins pour la durée de leur connexion ou pour un temps maximum défini. Bien que l’introduction de l’IPV6 ait allégé la pénurie d’adresses IP, les FAI utilisent fréquemment le DHCP parce qu’il est plus rentable que l’attribution d’IP statiques.


Les grandes entreprises qui exécutent d’importants services Web exigent que leur FAI leur attribue des adresses IP fixes ou « statiques » afin de pouvoir utiliser des pratiques DNS normalisées. Au contraire, les adresses IP des services plus petits sont fréquemment modifiées par leur FAI, ils ont donc besoin d’une solution de DNS dynamique pour maintenir leurs enregistrements DNS à jour. Ces services plus petits sont des sites Web de petites entreprises, des sites Web personnels, des magnétoscopes numériques et des caméras de sécurité.

Comment fonctionne le DNS dynamique ?

De nombreuses entreprises proposent des services DNS dynamiques avec diverses fonctionnalités et technologies. Une méthode d’activation du DNS dynamique très courante consiste à fournir aux utilisateurs un logiciel qui s’exécute sur leur ordinateur ou routeur. Ce logiciel communique avec le fournisseur de service DNS dynamique à chaque fois que les adresses IP fournies par le FAI sont mises à jour, et à son tour le fournisseur de service DNS dynamique met à jour le DNS avec ces modifications, offrant des mises à jour quasi instantanées.